BLACK BOX / Game design

Political game pour services secrets – Projet en binôme avec Clara Luzolanu

 

 
This short animation presents an open game (“game series”), political and informative, in which the player embodies A. N. O’Nyme, newly arrived agent in the NSA. He must solve files (drug trade, large-scale financial swindle, terrorism…) by pursuing target people and by collecting information more or less justified to evolve in the game. Several possible orientations are proposed: head of information and safety, whistle-blower, information dealers (industrial and/or financial spy)…

 

plan_03

plan_04

plan_07

 

 

DÉVELOPPEMENT

 

Réponse  en binôme à une demande fictive de jeu pour tablette tactile.
Choix du type de jeu (politique et informatif), développement de l’histoire, choix du gameplay et du style graphique (personnages, décors, interface…), création des animations et montage du teaser.

 

Le personnage principal incarné par le joueur est A. N. O’Nyme, nouvel agent à la NSA.
Il devra résoudre des dossiers (trafic de drogue, escroquerie financière à grande échelle, terrorisme, etc…) en traquant des personnes ciblées et en récoltant des informations (plus ou moins) nécessaires pour avancer dans le jeu.

La piste d’un jeu ouvert (« série jeu-vidéo ») est une idée éventuelle dans le développement du projet. Le joueur aura alors la possibilité d’avoir accès à de nouvelles enquêtes par des mises à jour.
L’environnement sera perçu en caméra subjective, aux travers des yeux de A. Les premiers temps du jeu, la partie se déroulera uniquement sur l’ordinateur professionnel de celui-ci, et en fonction de l’avancement du joueur et de son choix d’orientation, de nouvelles options de gameplay seront proposées (nouveaux personnages, nouvelles interactions, possibilité de sortir du bureau, etc…).

Les trois grandes orientations possibles du jeu sont :
– agent de la NSA, pour devenir en cas de réussite chef de renseignement et de la sécurité d’un pays défini
– lanceur d’alerte, dans l’éventualité d’être expatrié
– vendeur d’informations, dans l’éventualité d’être espion industriel et/ou financier millionnaire.

Mais en cas d’échec, il peut dans la logique :
– être viré de la NSA
– être jugé et mis en prison pour « trahison » (Patriot Act) et/ou espionnage industriel.

Tout au long de la partie et en fonction de l’orientation que le joueur aura choisie, il apprendra :
– en tant qu’agent de la NSA : la législation concernant le renseignement et la politique de sécurité des États-Unis et des autres pays, par quels moyens les informations sont récoltées et qui sont les collaborateurs extérieurs, etc.
– en tant que lanceur d’alerte : sensiblement la même chose que pour l’agent de la NSA mais plus tourné du côté de la violation de la vie privée des personnes traquées, voire des éventuelles « bavures » des services de renseignements, la face cachée des appareils que nous utilisons, des sites où nous nous inscrivons, etc.
– en tant qu’espion industriel : qui sont les acheteurs, comment et à quelles fins ils utilisent les données transmises, etc…